La mauvaise hygiène au travail coûte cher aux entreprises

LA MAUVAISE HYGIÈNE AU TRAVAIL COÛTE CHER AUX ENTREPRISES

Selon une étude, la France est l’un des pays développés où le manque d’hygiène au bureau est le plus coûteux. Les entreprises doivent mettre en place les mesures nécessaires pour limiter les pertes et réduire les risques sur la santé.

14,5 milliards d’euros par an. La France est l’un des pays développé ou le manque d’hygiène au bureau est le plus coûteux. C’est plus qu’au Royaume Uni (13,7 milliards) ou encore en Allemagne (12,6 milliards), d’après une étude menée par Rentokil Initial (leader mondial dans les services d’hygiène) et le Center for Economics and Business Research.

Les salariés passent en moyenne 2,3 jours par an à nettoyer ou à rechercher des toilettes propres

En cause, la perte de temps accumulée par les salariés en raison des mauvaises conditions d’hygiène. Les salariés passent en moyenne 2,3 jours par an à nettoyer ou à rechercher des toilettes propres ce qui représente environ 10,1 milliards d’euros de pertes pour l’entreprise.

Ce manque de propreté au bureau est également responsable d’un jour de congé maladie par an en moyenne pour chaque salarié. En outre, la mauvaise hygiène des salariés dans l’entreprise est un sérieux facteur de contamination puisque 49% des Français reconnaissent ne pas se laver les mains après un passage aux toilettes.

En 2013, les pertes représentaient 0,7% de croissance du PIB

Pour l’économie française, les effets sont catastrophiques. En 2013, les pertes représentaient 0,7% de croissance du PIB ou 18% des salaires du secteur public. Secteurs les plus touchés, l’immobilier et la santé affichaient respectivement une perte de 3,1 et 2,4 milliards par an.

Paradoxalement, 59% des employés français pensent qu’une meilleure hygiène des sanitaires améliorerait leur satisfaction au travail. 65% des hommes seraient d’ailleurs plus préoccupés par les questions de propreté contre 53% pour les femmes.

La législation du travail émet pourtant des obligations en matière de propreté et d’hygiène des locaux. La mise en place d’équipements nécessaire (installation de toilettes à tous les étages, savon désinfectant, système d’aération des locaux) ainsi qu’un nettoyage quotidien rigoureux des points sensibles (poignées de portes, téléphones, interrupteurs) améliore considérablement les conditions de propreté et diminue les risques de propagation de maladies facilement transmissibles.

La législation prévoit également des obligations pour les salariés mais c’est à l’employeur d’informer ses collaborateurs sur les règles d’hygiène à respecter dans l’entreprise.

Il s’agit en effet de la responsabilité des organisations d’inculquer les principes d’hygiène à travers des simples stratégies de communication et de sensibilisation (messages didactiques, des autocollants ou des affiches dans des endroits accessibles) à proximité des lieux d’hygiène.

 les produits d'entretien juste à temps

Une réflexion sur “La mauvaise hygiène au travail coûte cher aux entreprises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s