Canibal : un recyclage gagnant dans les entreprises

canibal, recyclage ludique

Les machines vertes s’implantent en France et révolutionnent les comportements des salariés au bureau. Une démarche valorisante pour l’image de l’entreprise.

Recycler c’est gagner! Doté d’un concept inédit, Canibal incite les salariés à effectuer un geste écologique au bureau. De la taille d’un distributeur automatique et traditionnellement de couleur vert-pomme (mais également personnalisable au goût de l’entreprise), les machines Canibal reconnaissent, compactent et trient les gobelets, cannetes, ou autres bouteilles » indique Maxime Cazard, chef de produit chez Canibal.

Jackpot !

Une fois l’objet avalé, Canibal se mue en machine à sous. 3 logos identiques s’affichent… Jackpot ! La personne remporte l’une des nombreuses offres, comme un panier de légumes chez Bio c’ Bon, ou encore 13% de réduction sur des coffrets Smart Box, mais peut également renoncer à son gain en décidant de poursuivre sa  « bonne action » recyclage en faisant un don à un programme de reforestation. « L’idée est de fidéliser par le jeu en incitant toujours plus de salariés à faire un geste pour l’écologie » précise Maxime Cazard.

Crée en 2009, la start-up Canibal s’est donnée pour mission de lutter contre un véritable fléau écologique. Chaque année en effet, plusieurs milliards de déchets d’emballages boissons consommés dans les entreprises et considérés comme très polluants ne sont pas traités. Afin d’apporter une solution nouvelle, Canibal a ainsi développé un projet inédit, the recyling digital machine. En parallèle, grace à une filière vertueuse, Canibal a inventé un eco-matériau, le Caniplac ® pour permettre le recyclage des gobelets.

Changer les comportements

Les machines Canibal permettent aux entreprises de s’engager concrètement et durablement dans une démarche écologique en fédérant leurs utilisateurs. Présentes aujourd’hui dans plus de 120 organisations, elles ont trouvé leur place dans les lieux de consommations, a proximité des distributeurs automatique (dans les salles de cafétéria, de pause et dans les couloirs). Canibal a pour mission de sensibiliser les salariés, de changer leurs comportements mais aussi de permettre aux plus « écolos » de prolonger leurs actions éco-citoyennes au bureau.

Canibal offre également aux entreprises la possibilité de connaître leur consommation des gobelets et ainsi de réduire leurs dépenses, notamment celle en frais de gestion de déchets.  Ainsi, les résultats des machines Canibal ne sont pas passés inaperçus dans les entreprises. Des sociétés comme Vinci ont en effet réduit de 30% leurs commandes de gobelets.

Commercialisées en Île-de-France depuis environ 2 ans, les machines Canibal ont pour but de se développer à l’international et notamment en Europe, où les gestes de tri deviennent peu à peu naturels dans les entreprises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s