Qualité de vie au travail, vecteur de bien-être et d’efficacité

La convivialité, vecteur de performances dans l’entreprise

Environnement agréable au travail

Tout résonne dans l’expression « le mieux vivre en entreprise ». Vecteur de bien être et facteur d’efficacité pour les salariés, la convivialité au bureau ne se décrète pas, elle se réinvente au quotidien…

Osez la convivialité ! Dans son nouvel ouvrage, l’association Entreprise & Convivialité,  rassemble une cinquantaine de témoignages positifs au travail, d’idées à transposer dans son quotidien professionnel pour mieux vivre en entreprise.

La convivialité renvoie à la capacité d’un groupe à favoriser des relations interpersonnelles et harmonieuses entre ses membres. Une entreprise « dite conviviale » mettra en oeuvre les moyens nécessaires pour favoriser les échanges dynamiques, chaleureux et positifs entre ses salariés.

Ping-pong au bureau

Culture d’entreprise

Facteur de développement économique, la notion de convivialité prend tout son sens dans le monde du travail et plus particulièrement au sein d’une entreprise. En effet, la cohésion d’équipe, le bien être, la qualité de l’environnement de travail sont autant d’éléments vecteurs de productivité et d’efficacité.

Une ambiance de travail positive où les collaborateurs se sentent intégrés et valorisés, crée les conditions optimales pour améliorer les performances de l’organisation. Selon une étude menée par l’Université de Warwick au Royaume-Uni, être heureux au travail augmenterait la productivité de près de 12%.

Cependant, la convivialité ne se décrète pas ; elle obéit à certaines normes. Tout d’abord, elle ne peut en aucun cas s’avérer ponctuelle. Il ne s’agit pas uniquement de la part des employeurs de proposer de temps à autre des moments de détentes aux salariés pour créer un sentiment de convivialité. Ce dernier a plutôt vocation à imprégner au quotidien et sur le long terme la culture de l’entreprise en véhiculant ses valeurs.

Pierre angulaire de la cohésion équipe

Pierre angulaire de la cohésion équipe, la convivialité s’exprime au sein d’espaces de travail en open space (les personnes se voient, s’entendent et travaillent entre elles) ou multi-space (des espaces plus intimes pour réfléchir et se concentrer), combiné à la création d’espaces de détente dédiés aux salariés (tables de billard, baby-foot, salles de repos). Ces différents aménagements favorisent à la fois les discussions professionnelles et informelles entre les collaborateurs.

Dans un monde en perpétuelle évolution, la convivialité doit sans cesse s’adapter aux mutations sociétales. Les services « gains de temps » destinés aux salariés (conciergerie d’entreprise, crèche d’enfants), ainsi que les problématiques liées à la santé (stress, burn out et aux enjeux environnementaux (recyclage, tri, développement durable ), poussent les entreprises à innover constamment dans un univers toujours plus concurrentiel entre les différentes entités économiques.

Enjeu majeur de performance, la convivialité n’a pourtant pas fini de s’implanter dans les entreprises françaises. En effet, selon la dernière étude de l’Observatoire du Travail de BPI group sur l’engagement dans le travail, seuls 69 % des actifs éprouveraient un vrai sentiment d’appartenance à leur entreprise. C’est moins que la moyenne internationale (85%). Des progrès restent donc à faire.

Convivialité sur la terrasse entre collègues